Envie de participer ?

Retour sur la victoire face à St Quentin

Publié il y a 9 mois par

Retour sur la victoire face à St Quentin

Article de Phillipe Corbin sur le site de la ville

Qu’elle fait du bien celle-là ! En match avancé de la 10e journée de la phase régulière de Ligue B, première rencontre pour le compte des matches retours, le Fréjus Var Volley est allé chercher une très jolie victoire sur son homologue saint-quentinoise, 3 sets à 1.

Après coup, le coach est-varois, Loïc Geiler, ne cachait ni sa satisfaction, ni son soulagement. Rapport à cette dernière décade tronquée par des tests positifs qui a d’ailleurs valu le report du match samedi 5 décembre dernier face à Saint-Jean d’Illac.

dsc_7189-1280-px.jpg Soulagé le coach fréjusien, Loïc Geiler, qui savait ne pas avoir pu préparer cette encontre importante de la manière la plus optimale qui soit, et en savourait d'autant plus l'issue heureuse

Présentés par le président Alex Bonnard comme « morts de faim » du fait de tous ces contretemps, les Fréjusiens n’en sont pas moins apparus quelque peu “en dedans“ dans la manche inaugurale, finalement concédée 19-25. La dernière égalité sera à 12, avant que le pointu argentin, Manuel Balague (9 points dans cette première partie de match, il finira à 24 !), et trois aces de celui-ci ne lancent la machine SQVB (13-19). Le money-time restait saint-quentinois et ce premier set tombait dans la besace des joueurs de l’entraîneur Dario Dukic !

Les sets 2, 3, 4 pour Fréjus !

La révolte allait survenir dans le deuxième set pour le Fréjus Var Volley. Notamment des mains d’un “passeur-contreur“ en la personne de Corentin Suc, au four et au moulin en ce début de manche avec deux blocs décisifs, des caviars donnés à ses partenaires sur les ailes, Baptiste Enfoux, Alexander Szot ou encore Théo Conré et deux inspirations d’expérience qui permirent aux locaux de creuser un premier break (de 2-3 à 7-3 puis 11-5, 16-9, 20-14).

Alexander Szot et son bras gauche allaient conclure cette deuxième manche, à 19 également, et permettre aux locaux de revenir au tableau d’affichage.

dsc_7282-1280-px-1.jpg Depuis quelques matches, l'Espagnol Daniel Macarro Tortajada se montre souvent intraitable à l'attaque, mais aussi au bloc : il l'a encore prouvé ce vendredi avec sept points glanés dans ce domaine

Dani Maccaro intraitable au contre
avec 7 blocs gagnants !

Scénario et marquage beaucoup plus serrés dans le set 3. Saint-Quentin, avec un Julien Bernard - à coup sûr revanchard à l’idée de revenir là il défendait les couleurs fréjusiennes voici quelques mois passé - au relais de Balague, restait dans la course et dans le sillage de leurs hôtes du soir (12-11, 15-13). Mais avec un trio Conré, Maccaro, Suc efficace, Fréjus appuyait suffisamment sur l’accélérateur pour empocher cette troisième manche, la deuxième dans l’escarcelle du FFV (25-21).

La 4e manche laissait entrevoir très rapidement l’éventualité d’un set décisif. Mais Saint-Quentin baissait finalement pavillon devant les attaques de Szot et Falafala et deux contres de Maccaro (7 des 17 blocs gagnants affichés par Fréjus sur la feuille de match finale), qui positionnaient idéalement Fréjus à l’entrée dans le money-time (de 15-17 à 20-17)… mais également à la sortie de celui-ci (21-18, 23-20, 25-21).

dsc_7221-1280-px.jpg On l'attend d'abord passeur. Corentin Suc a ajouté vendredi la panoplie du marqueur de points en finesse et grande intelligence et surtout celle de contreur efficace !

Le titre de MVP
pour Pedro Henrique Frances

À la lecture des stats, on s’aperçoit que Fréjus aura su puiser dans ses retranchements pour (re)pousser Saint-Quentin à la faute - 30 points gagnés côté Fréjus sur des fautes adverses, contre 19 concédées dans ce même domaine -, en plus de s’appuyer sur son habituel point fort, le bloc. Pas pour rien que le titre de MVP du match reviendra au géant brésilien de Fréjus, Pedro Henrique Frances, toujours plus précieux pour Fréjus face au filet.

 

Alors qu’il lui reste un match à disputer d’ici cette fin d’année civile – samedi prochain au Plessis, puis le FFV sera exempt de la 12e journée le 22 décembre -, les pros fréjusiens ont équilibré leur ratio victoires / défaites (4-4), sont quelque peu revenus sur Saint-Quentin (11 points contre 14 aux joueurs de l’Aisne), même si Mende (8 pts) pourrait revenir à hauteur en cas de victoire 3-0 ce samedi devant Martigues.

dsc_7219-1280-px.jpg Et un titre de MVP pour le central brésilien de Fréjus, Pedro Henrique Frances !

Rendez-vous le 16 janvier contre Illac
puis le 20 contre Nancy : avec du public 

La semaine de Noël sera consacrée à des tests… non du Covid mais physiques tout simplement, comme aime à les faire Jean Sengès, le préparateur physique, pour adapter le programme des vacances (23 décembre -> 3 janvier) et celui de la reprise.

Une reprise qui arrivera vite puisque le match de rentrée (mercredi 20 janvier devant Nancy) sera finalement précédé d’un autre duel, Face à Illac le samedi 16, histoire de remettre le calendrier à jour.

dsc_7191-1280-px.jpg Théo Conré une nouvelle fois brillant malgré quelques difficultés parfois à passer la hauteur des centraux adverses, et qui finit meilleur marqueur des siens avec 16 points

Et si le volley fréjusien a un vœu à formuler pour la nouvelle année 2021, c’est de pouvoir à nouveau accueillir son public qui doit trépigner d’impatience à l’occasion de ces premières rencontres estampillées 2021 !

toute l'association

Commentaires