Envie de participer ?

Les échos de l'AG...

Publié il y a 3 semaines par

Les échos de l'AG...

On l'avait dit, on le fait, et l'on conclut le retour sur l'assemblée générale par quelques petites infos et quelques échos qui intéresseront sans nul doute tous nos adhérents.

• Un ex-président décontracté
« Je me disais ce matin en effet que c’était la première fois que je venais à une AG “les mains dans les poches“. Maintenant, c’est à eux (désignant le trio Bonnard-Conte-Casabianca) de stresser. »

En revanche, Éric Chassagnard - toujours président d’honneur toutefois - a maintenu une autre tradition, celle d’amener l’andouillette car « il n’y a pas de bon barbecue qui soit sans andouillette ». Le Lyonnais qu’il est, de par son activité professionnelle, habite en effet une ville connue pour sa gastronomie et son fin palais…

 

• Enfin une douche chaude…
Adjoint au maire David Rachline, délégué aux sports, Patrick Perona s’est fait porteur d’une bonne nouvelle en terme d’infrastructures, pour Sainte-Croix, mais également pour les salles Jean-Vilain à Villeneuve et Régis-Auzereau à Saint-Aygulf : « la Ville a fait procéder au changement de la chaudière et de nouvelles colonnes de douches ont été apposées. » Tous pourront ainsi prendre une douche bien chaude à l’issue des entraînements, une nouvelle qui a ravi les présents et sera tout autant importante pour les absents.

Autre information, la création de deux terrains de beach-soccer dans la continuité de celui de beach-volley à la Base nature, à proximité du chalet Handiplage. Et « la possibilité, actuellement à l’étude de rajouter une 2nd terrain à côté de l’existant à Fréjus-plage ».

 

• Création d’une section “BEACH“…
Le Covid aura finalement eu cette belle conséquence de constater que les entraînements de volley, situation sanitaire oblige, se sont transformés en beach-volley, Fréjus bénéficiant en plus en cela de conditions climatiques idéales, y compris en plein cœur des vacances de février.
À partir de ce constat, « il nous est apparu dingue de ne pas profiter d’un front de mer comme le nôtre », et la révélation de la création d’une section beach-volley « s’est imposée ».
Avec des entraînements de septembre à octobre, puis de fin février jusqu’à l’été, un entraîneur dédié, enfin une en la personne de Lucie Robeau et, cerise sur le gâteau, « la gratuité de la licence ». Une section ouverte aux licenciés volley “normaux“ mais aussi à ceux qui ne veulent faire que du beach, « autant que le planning des entraînements nous le permette ».

Et tout ceci pourrait déboucher sur une bien belle surprise à l’horizon juin 2022…

 

• Interventions dans les écoles : FRÉJUS Var Volley mais aussi intercommunal
Le Fréjus Var Volley n’est pas qu’un club de volley, il a aussi une vocation sociale dans la découverte de la discipline par les écoliers fréjusiens et des villes voisines à travers des interventions régulières (quand les conditions sanitaires le permettent) dans les établissements du territoire intercommunal. « Nous avions mis en place un plan d’actions, afin de faire découvrir notre sport et, pourquoi pas, susciter des envies de nous rejoindre », confie le président Alex Bonnard. Interventions malheureusement stoppées net, on sait pourquoi.

Là encore, « c’est Julien qui en avait la charge. Une nouvelle preuve de son importance au sein du club. Finalement, c’est Corentin Suc, notre passeur de l’équipe pro, qui intègre l’encadrement du club qui va reprendre un peu ce rôle. D’autant que “Coco“ est professeur de collège et possède ainsi le réseau. Ce qui se remarque d’ailleurs puisque plusieurs écoles nous ont déjà demandé des actions dans leurs établissements l’an prochain ».
Une belle continuité par conséquent.

 

• Le geste financier des dirigeants du FFV
On le sait tous, la saison 2020-2021 n’a eu de sportif que le nom. Car très vite, les mesures sanitaires ont fermé les salles, annulé les compétitions et renvoyé les adultes… au canapé. Face à cette situation, le Fréjus Var Volley a « décidé d’offrir la licence à tous les seniors qui avaient pris la leur cette année. Pour les jeunes jusqu’aux catégories M18, nous accorderons une remise de 25 € puisqu’eux, on l’a vu, ont pu continuer de pratiquer une activité grâce aux projets proposés par nos encadrants, hors bien sûr les matches et la compétition ».
Un geste - auquel on peut ajouter la gratuité de la licence pour la nouvelle section beach - bien à l’image du club familial et sensible à certaines valeurs que se veut être le Fréjus Var Volley.

 

toute l'association

Photos associées : LES ÉCHOS DE L'AG

Commentaires